Sur Facebook

Le cheval en Mongolie, « prolongement de l’homme »

La Mongolie est le seul pays au monde à compter plus de chevaux que d’hommes, mais il est aussi le seul à donner au cheval une place quotidienne. Pour les éleveurs ils servent à se nourrir, à se déplacer et à préserver une liberté de mouvement. Dans ce pays, il n’y a pas d’écurie, les chevaux sont libres.

Cet animal possède près de 300 mots pour être désigné.

En 1980, le parti communiste russe lançait un slogan : « aujourd’hui un millions de chevaux, demain un million de moteurs ». Cependant, en 1990 lors des premières élections libres, les bulletins de votes étaient convoyés en cheval.

Une pénurie d’essence paralyse le pays et de ce fait, le cheval reste un moyen de locomotion fiable. Lire la suite de cette entrée »

Visiter Tsetserleg

Le nom Tsetserleg signifie « jardin » : c’est en effet l’une des villes les plus vertes de Mongolie. Cette ville qui est un ancien centre monastique se trouve à environ 468 km à l’ouest d’Oulan-Bator, dans la province de l’Arkhangai au centre du pays. Elle est localisée dans une magnifique vallée boisée, dans les montagnes nuruu ; dotée d’une population d’environ 20 000, c’est généralement considéré comme le plus agréable des capitales provinciales du pays.

Quelques temples ont survécu aux destructions de l’époque communiste, dont Buyandelgeruulekh Khiid, fondé en 1586 et agrandi en 1679.

Sont à voir :
-Le Monastère de Buyandelgeruulekh, le monastère principal de la ville;
-LeMonastère de Khüree Zayain, converti en musée;
-Le Musée de l’aimag; Lire la suite de cette entrée »

Le Kumiz, boisson célèbre en Mongolie

Le Kumiz est un produit laitier traditionnellement fabriqué à partir de lait de jument, battu et fermenté à 5°C, et comprenant un faible dosage d’alcool.

La boisson est populaire parmi les peuples des steppes d’Asie centrale. Elle était déjà très appréciée des Mongols à l’époque de Gengis Khan.
Même dans les régions du monde où cette boisson est populaire, le lait de jument reste un produit très limité. Par conséquent, pour sa production à l’échelle industrielle, on utilise généralement du lait de vache, qui est plus riche en graisses et en protéines, mais plus faible en lactose que le lait de jument.

En Mongolie, la saison de traite pour les chevaux tourne entre la mi-Juin et début Octobre. Durant une saison, une jument produit environ 1.000 à 1.200 kilogrammes de lait, dont environ la moitié est laissée aux poulains. Le lait, une fois récupéré, est battu dans une baratte de bois préalablement enfumée, ou dans un sac en cuir de cheval. Il est conservé dans un autre récipient. Lire la suite de cette entrée »

Aller à Uliastai

Uliastay est la capitale de la province de Zavkhan. Dotée d’une population de plus de 15 000 habitants, la ville est située à l’ouest du pays, à la frontière d’un désert et d’une forêt, à 1115 kilomètres d‘Oulan-Bator.

Pour y aller, la compagnie aérienne Aero Mongolia opère 2 ou 3 vols hebdomadaires d’Oulan-Bator. L’aéroport est à 25 kilomètres de la ville (des taxis y sont disponibles). Lire la suite de cette entrée »

Le Parc National de Gobi Gurvansaikhan

Ouvert depuis 1993, ce parc national s’est étendue en 2000 à 27 000 km2. C’est le plus grand parc de Mongolie. Il est situé au sud du pays à la frontière du nord du désert de Gobi.

Il a reçu son nom des Montagnes de Gurvansaikhan (qui veut dire en mongol « trois beautés, de ses chaînes orientale, moyenne et occidentale de la partie de l’est du parc »).

Ses plus hautes élévations contiennent des zones steppiques. Parmi la faune il y a plusieurs espèces autochtones comme l’once ou le chameau de Gobi. Lire la suite de cette entrée »

Google+
Site a vendre